VMC Simple Flux ou Double Flux : comprendre, comparer et choisir

Catégories : VMC

Dans le domaine de la ventilation des habitations, le choix entre une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) simple flux et double flux peut sembler complexe pour de nombreux propriétaires, rénovateurs et constructeurs autonomes.

Ces deux systèmes offrent des avantages et des inconvénients distincts, et le bon choix dépend souvent des besoins spécifiques de chaque maison. Dans cet article, nous allons explorer en détail les différences entre ces deux types de VMC, leurs fonctionnements respectifs, ainsi que leurs impacts sur la facture énergétique et la qualité de l'air intérieur. 

Dans cet article, nous allons explorer en détail les différences entre ces deux types de VMC, leurs fonctionnements respectifs, ainsi que leurs impacts sur la facture énergétique et la qualité de l'air intérieur. Vous découvrirez les critères à prendre en compte pour faire un choix éclairé, les aspects techniques essentiels de chaque système, et des conseils pratiques pour optimiser la ventilation de votre habitation en fonction de votre situation particulière.

Les risques d’une mauvaise ventilation

Un bon climat intérieur est indissociable de la ventilation du foyer. la ventilation apporte de l'air frais et élimine l'humidité libérée par les résidents lorsqu'ils expirent, font leur lessive, cuisinent, se douchent etc.

Une famille type de quatre personnes produit environ 10 litres de vapeur d'eau par jour. Un logement est donc sujet à une forte humidité si sa ventilation ne peut pas remplacer l'air humide par de l'air frais de l'extérieur. En cas de ventilation inadéquate, l'humidité s'accumule dans la maison, augmentant ainsi le risque de condensation sur les surfaces froides, ce qui peut entraîner la formation de moisissures.

Alors que nous continuons à construire des maisons de plus en plus étanches pour conserver la chaleur, le besoin en ventilation mécanique augmente. La ventilation naturelle due aux fuites et aux fissures dans l'enveloppe du bâtiment est si minime dans les constructions modernes (RE2020 ou maison passive) qu'il est nécessaire d'utiliser une ventilation mécanique pour respecter les exigences de la réglementation en matière d'alimentation en air frais extérieur et assurer un climat intérieur agréable.

Qualité de l'air intérieur

Quelle règlementation ?

La réglementation hygiénique de 1969 impose une aération continue dans les nouvelles constructions. Cette exigence a été renforcée par l'arrêté du 24 mars 1982, qui définit des débits d'air spécifiques pour les logements. 

Cette loi n'impose pas de type particulier de système de ventilation, le tirage naturel ne suffit pas à atteindre ces débits. Ainsi, la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC), plus efficace, s'est largement répandue.

Comprendre le fonctionnement d'une VMC

Pour bien choisir entre une VMC simple flux et une VMC double flux, il est essentiel de comprendre comment chaque système fonctionne et quelles sont leurs spécificités respectives.

VMC Simple Flux

La VMC simple flux ou VMC simple flux hygroréglable est le système de ventilation le plus courant dans de nombreux logement. Son fonctionnement est relativement simple : l'air vicié est extrait des pièces principales telles que la cuisine, la salle de bain et les toilettes, puis est évacué à l'extérieur. Cependant, ce système ne récupère pas la chaleur de l'air extrait, ce qui peut entraîner des pertes d'énergie, surtout en hiver.

VMC Double Flux

La VMC double flux, quant à elle, est un système plus sophistiqué. Le fonctionnement de la VMC double flux s’effectue via un réseau de ventilation double flux, Une partie de ce réseau est dédié à l'air neuf et l'autre à l'air vicié. 

En plus d'extraire l'air vicié des pièces humides, la VMC double flux récupère également la chaleur de cet air avant de l'expulser à l'extérieur. Simultanément, elle fait entrer de l'air neuf de l'extérieur qu'elle préchauffe en récupérant les calories de l'air extrait afin de l'insuffler dans toutes les pièces via des bouches d'insufflation. Cela permet de préserver la chaleur à l'intérieur de la maison tout en assurant un renouvellement constant de l'air. 

Avantages et inconvénients

Pour mieux comprendre les options disponibles, il est essentiel d'examiner les avantages et les inconvénients de chaque système de ventilation.

VMC Simple Flux

Avantages :

  • Coût initial plus bas.
  • Installation plus simple.
  • Convient aux maisons avec un budget restreint ou un besoin de ventilation minimale. (Ventilation uniquement des pièces humides : cuisine, salle de bain, WC...)

Inconvénients :

  • Pertes d'énergie dues à l'extraction de l'air chaud.
  • Moins efficace pour maintenir une température constante dans la maison.
  • Entrées d'air sur les fenêtres 

VMC Double Flux

Avantages :

  • Meilleure efficacité énergétique grâce à la récupération de chaleur.
  • Économie sur les dépenses énergétiques.
  • Maintien d'une température confortable dans toute la maison.
  • Possibilité de chauffer l'air soufflé.
  • Réduction des besoins en chauffage.
  • Réduction de l’humidité dans l’habitation
  • Pas d'entrées d'air sur les fenêtres.
  • Gère le débit d'air dans chaque pièces et selon les différents polluants (CO2/COV)

Inconvénients :

  • Coût initial plus élevé.
  • Installation plus complexe.
  • Nécessite un entretien régulier pour assurer un fonctionnement optimal (Changement des filtres une fois par an et nettoyage de l'échangeur à l'eau savonneuse une fois par an).

Impact environnemental

VMC Simple Flux

Du point de vue de l'impact environnemental, les VMC simple flux ont tendance à être moins efficaces que les VMC double flux en termes de conservation d'énergie. En expulsant directement l'air chaud à l'extérieur, ces systèmes peuvent contribuer à une plus grande consommation d'énergie pour le chauffage, ce qui entraîne une empreinte carbone plus élevée.

VMC Double Flux

Les VMC double flux, en revanche, sont souvent considérées comme plus respectueuses de l'environnement en raison de leur capacité à récupérer la chaleur de l'air extrait. En réduisant les besoins en chauffage, ces systèmes contribuent à une consommation énergétique moindre et, par conséquent, à des émissions de CO2 réduites. 

Adaptabilité aux besoins spécifiques

VMC Simple Flux

Les VMC simple flux peuvent être suffisantes pour les logements où le besoin de ventilation est relativement basique. Elles sont particulièrement adaptées aux habitations plus petites ou aux budgets limités, où une solution simple et économique est recherchée. Cependant, dans les maisons plus grandes ou mieux isolées, ces systèmes peuvent ne pas offrir une ventilation adéquate, ce qui pourrait compromettre la qualité de l'air intérieur et les dépenses énergétiques.

VMC Double Flux

Les VMC double flux sont souvent privilégiées dans les maisons où la qualité de l'air intérieur et l'efficacité énergétique sont des priorités (maisons passives ou RE2020). Leur capacité à récupérer la chaleur de l'air extrait en fait une option attrayante pour les maisons bien isolées ou situées dans des climats plus froids, où le maintien d'une température confortable est essentiel.

Maintenance et Durabilité

VMC Simple Flux

Les systèmes de VMC simple flux sont généralement moins complexes et donc plus faciles à entretenir. Cependant, ils peuvent nécessiter un nettoyage régulier des filtres pour garantir un fonctionnement optimal. En outre, leur durabilité peut être affectée par l'accumulation de poussière et d'humidité, ce qui pourrait entraîner des coûts supplémentaires à long terme.

VMC Double Flux

L'installation d'une VMC double flux est assez simple et nécessitent un entretien régulier pour assurer leur efficacité et leur durabilité. Cela comprend le nettoyage des filtres, mais aussi la vérification de l’échangeurs de chaleur pour éviter toute obstruction. Ces systèmes peuvent offrir une durabilité supérieure grâce à leur capacité à préserver la qualité de l'air intérieur tout en réduisant les pertes de chaleur.

Tableau comparatif VMC simple flux et VMC double flux

Catégories VMC Simple Flux VMC Double Flux
Fonctionnement
  • Extraction de l'air vicié des pièces principales
  • Évacuation de la chaleur à l'extérieur
  • Pas de récupération de chaleur
  • Réseau de ventilation double flux
  • Extraction de l'air vicié des pièces humides
  • Récupération de la chaleur de l'air extrait
Avantages
  • Coût initial plus bas
  • Installation plus simple
  • Convient aux maisons avec un budget restreint ou un besoin de ventilation minimale
  • Meilleure efficacité énergétique
  • Économie sur les dépenses énergétiques
  • Maintien d'une température confortable
  • Possibilité de chauffer l'air soufflé
  • Réduction des besoins en chauffage
  • Réduction de l’humidité
  • Pas d'entrées d'air sur les fenêtres
  • Gestion du débit d'air selon les polluants (CO2/COV)
Inconvénients
  • Pertes d'énergie dues à l'extraction de l'air chaud
  • Moins efficace pour maintenir une température constante
  • Entrées d'air sur les fenêtres
  • Coût initial plus élevé
  • Installation plus complexe
  • Entretien régulier nécessaire pour un fonctionnement optimal
Impact Environnemental
  • Moins efficace en termes de conservation d'énergie
  • Plus grande consommation d'énergie pour le chauffage, empreinte carbone plus élevée
  • Plus respectueuse de l'environnement
  • Récupération de la chaleur de l'air extrait
  • Consommation énergétique réduite, émissions de CO2 réduites
Adaptabilité aux besoins
  • Suffisante pour les logements avec besoin de ventilation basique
  • Adaptée aux petites habitations ou aux budgets limités
  • Privilégiée pour les maisons où la qualité de l'air intérieur et l'efficacité énergétique sont prioritaires
  • Option attrayante pour les maisons bien isolées
Maintenance et Durabilité
  • Moins complexe et plus facile à entretenir
  • Nécessite un nettoyage régulier des filtres
  • Entretien régulier nécessaire (nettoyage des filtres, vérification de l'échangeur de chaleur)
  • Durabilité supérieure grâce à la préservation de la qualité de l'air intérieur et la réduction des pertes de chaleur

Choisir le bon système pour votre maison

Le choix entre une VMC simple flux et double flux dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • La taille de la maison.
  • Le niveau d'isolation.
  • Le budget disponible.
  • Les habitudes de vie des occupants.

Pour les maisons bien isolées, passives ou RE2020, la qualité de l'air intérieur est une priorité, la VMC double flux peut offrir les meilleurs résultats en termes d'efficacité énergétique et de confort. Il est également possible d'installer une VMC double flux dans des maisons en rénovations, nous disposons d'une gamme spécialement conçue pour la rénovation ainsi qu'une gamme décentralisée ne nécessitant pas de gaines de ventilation.

Demander un devis
Cliquez ici pour
nous contacter !